top of page
  • Writer's pictureOlivier S.E. Courtois

Votre cerveau fonctionne-t-il de façon optimale dans ce monde VICA?

Avec l'effondrement de l'URSS, le monde relativement binaire est entré dans une ère beaucoup plus instable et complexe. C'est à cette occasion que l'armée américaine a mis en avant le concept VUCA (VICA en français), repris par Donald Rumsfeld dans une citation désormais célèbre : "... il y a des connus connus ; il y a des choses que nous savons que nous savons. Nous savons aussi qu'il y a des inconnus connus ; c'est-à-dire que nous savons qu'il y a des choses que nous ne savons pas. Mais il y a aussi des inconnus inconnus - ceux que nous ne savons pas que nous ne savons pas."


Le VICA est désormais entré dans le siège de nombreuses organisations. En effet, il devient aujourd'hui difficile de développer des stratégies dans un monde qui change de plus en plus vite (volatilité), qui est de plus en plus imprévisible (incertitude), où les liens de cause à effet sont de plus en plus multiples et interconnectés (complexité) et où le potentiel de mauvaise interprétation est plus élevé que jamais (ambiguïté).


En réponse, des méthodes et des approches sont proposées pour développer l'agilité organisationnelle, pour analyser plus rapidement et plus efficacement de multiples données, pour développer l'innovation et l'expérimentation et pour équiper nos organisations afin qu'elles soient plus résilientes. Pourtant, ces " remèdes " systémiques ou organisationnels doivent être complétés par un travail sur l'agilité personnelle.


Dans un contexte clair et stable, le néocortex et le cerveau préfrontal fonctionnent de manière optimale. Plus les situations sont volatiles, incertaines, complexes et ambiguës, plus l'insécurité et le stress s'installent, et plus la fatigue décisionnelle qu'elles exigent et génèrent augmente. Le cerveau reptilien prend alors le relais. Mais il fonctionne sur un mode le plus souvent inadapté à ces situations, que l'on peut résumer en trois mots : Lutte/Fuite/Paralysie.


Malheureusement, il n'est pas rare que les entités décisionnelles aient recours à ces stratégies de survie, par manque d'agilité et de sérénité. L'un des aspects passionnants de mon métier consiste à travailler avec les équipes dirigeantes pour créer les conditions nécessaires au développement de l'agilité mentale et à la diffusion d'un état d'esprit de croissance ('growth mindset') au sein de leur organisation.


Et vous, où en êtes-vous dans ce parcours ? Discutez-vous de ces aspects au sein de votre équipe ? Quelles stratégies avez-vous mises en place pour développer l'agilité mentale de vos équipes et de vous-même ? Dans quelle mesure vos décisions sont-elles fondées sur une analyse solide et rationnelle ? Détectez-vous de vieux réflexes reptiliens dans la prise de décisions ou dans leur mise en œuvre ?


Ce travail est nécessaire et gratifiant. Je vous souhaite sérénité et agilité dans ce monde VICA !

Comments


bottom of page